Le trafic d'oiseaux en hausse

Publié le par Guillaume

Depuis la fin de l'épisode de grippe aviaire et la levée de l'interdiction des ventes, le marché parallèle du trafic d'oiseaux a repris de plus belle au sein même des animaleries. 

Bourveuils, chardonnerets, verdiers et autres passereaux non exotiques sont également concernés...l'argent toujours l'argent c'est le nerf de la guerre. Les agents de l'ONCFS agissent mais les peines ne sont apparement pas assez sévères pour dissuader les traficants...

Au total le commerce illégal d'oiseaux vivants génère 6 milliards d'euros par an, un des plus gros trafic, juste après les armes et la drogue. 

Pour voir le reportage de TF1,
cliquez ici !

Publié dans Actualité

Commenter cet article